Merci de patienter quelques instant, votre/vos plaque(s) sont en cours de création !

Comment écrire un hommage pour un enterrement ?

Dans un hommage pour enterrement ou une oraison funèbre, certains points s’avèrent le plus souvent indispensables. Chacun de ces points doit être écrit en paragraphe et la longueur de ces paragraphes dépend du temps que vous disposez pour votre discours funèbre.

Vous avez la possibilité d’organiser des paragraphes de votre discours tels que vous le souhaitez. Une chronologie n’est pas fixée pour la lecture d’une oraison funèbre. Par ailleurs des phrases simples et courtes sont conseillées.

Découvrez donc ce que doit contenir un hommage pour enterrement à travers cet article.

La relation familiale

Durant toute la lecture de l’oraison funèbre, le lien qui unissait le défunt et le lecteur doit se faire remarquer. C’est un aspect qui est rappelé dès le début de la lecture. Il faut donc préciser s’il s’agissait :

  • du père ;
  • de la mère ;
  • du frère ;
  • de la sœur ;
  • de l’oncle ;
  • du grand-père ;
  • de la grand-mère ;
  • de la tante ;
  • de la cousine ;
  • du cousin ;
  • de l’ami ou du collègue de travail.

C’est un aspect qui permet non seulement de montrer la force du lien qui vous unissait, mais également une manière de faire ressortir l’émotion chez les interlocuteurs.

La bibliographie du défunt

Il ne s’agit pas ici, de raconter toute la vie du défunt ou de réciter son parcours, mais un moyen de rappeler les dates importantes de la vie du défunt. La date de naissance ; le lieu de naissance ; la date de mariage ; la date d’obtention de quelques diplômes ; la date de décès. Cette portion du texte ne doit en aucun cas être trop longue.

Vous pouvez y ajouter des éléments ou des événements marquants de sa vie tels que ses enfants, ses études ; sa carrière professionnelle et d'autres évènements importants également.

La famille du défunt

Cette étape est assez émotive et presque difficile à lire. Il s’agit d’évoquer le statut marital de ce dernier : les enfants ; petits enfants peuvent également être évoqués. Généralement cette étape est accompagnée de projection de photos pour rappeler avec précision les moments passés ensemble. Il est bien de choisir les photos qui vont avec les obsèques, car toutes les photos ne cadrent pas avec le contexte.

Le métier et le parcours professionnel

Les funérailles sont un lieu qui regroupe non seulement les membres de la famille du défunt, mais également les collègues de travail de ce dernier. Il est donc indispensable de mentionner le métier et le parcours professionnel de ce dernier afin que les membres de son secteur de travail se sentent concernés. Dans cette partie de l’oraison funèbre, vous devez mentionner les étapes et les périodes importantes de son parcours professionnel ; de même que les réalisations professionnelles de ce dernier.

A-t-il déjà exercé un ou plusieurs métiers ? A-t-il fait des progrès dans son milieu de travail ? De quelle façon était-il vu et apprécié par ses collègues au service ?  Ces différentes questions doivent obtenir des réponses dans cette portion de l’oraison funèbre.

Les passions du défunt

Certains connaissent parfaitement le défunt, mais certains sur les lieux souhaitent en apprendre davantage sur lui ; même s’il n’est plus de leur monde. Il est donc important de rappeler les passions et hobbies du défunt. Ainsi, vous pouvez réserver un paragraphe entier pour cette partie. Elle doit contenir ce que le défunt aimait faire comme les sports qu’il aimait pratiquer ; les types de musiques qu’il écoutait ; les activités artistiques qu’il aimait pratiquer ; etc.

Rappeler les passions du défunt permet aux membres de sa famille de se remémorer certaines périodes de la vie de ce dernier et aux inconnues de s’imaginer la vie du défunt.

Vous pouvez aussi assortir votre discours avec une plaque funéraire personnalisée à l'image de la passion du défunt. Optez par exemple pour une plaque funéraire pêche ou une plaque funéraire vélo.

Les traits de caractère

Les qualités et talents sont les critères qui sont inclus dans le paramètre trait de caractère. Vous devez mentionner les traits qui faisaient de cette personne une personne spéciale. Il ne s’agit pas seulement des qualités et talents de ce dernier, mais aussi des traits comiques et parfois agaçants de ce dernier pour adoucir les cœurs.

N’hésitez pas pour cette portion de l’oraison funèbre à choisir une petite histoire qui raconte un acte particulier qu’a posé le défunt. Cela pourrait donner une certaine joie aux personnes présentes de se souvenir de cette histoire même si le moment paraît un peu douloureux.

Les anecdotes

Les anecdotes et les histoires drôles en rapport avec le défunt ne doivent pas manquer. En effet, l’oraison funèbre n’a pas pour but d’attrister la famille et les personnes présentes à l’enterrement, mais de rappeler les souvenirs du défunt. Vous devez donc prendre en compte les aspects drôles de la vie du défunt et les énoncer.

Les fois où il a manqué de faire certaines choses ; les fois où il s’est fait charrier ou le contraire parfois, doit faire partir de l’oraison funèbre aussi.

La raison du décès

Il est toujours bien de savoir les raisons qui ont poussé le défunt à la mort. Aucune modification des faits ne doit être faite à cette étape. Les personnes proches du défunt ont en effet le droit de savoir les raisons de la mort de leur proche. Vous devez donc préciser d’il s’agit d’un accident ; d’un suicide ; d’un assassina ou d’une mort due à la vieillesse.

Un paragraphe sur la mort

Cette portion de texte dépend du type de la cérémonie funéraire en cours. En fonction du fait qu’il s’agisse d’une cérémonie laïque ou religieuse, cette portion de texte peut être choisie. Il s’agit généralement d’un poème pour enterrement ; d’un poème sur la mort ; etc.

Écrire un hommage pour enterrement peut paraître complexe si vous n’avez aucune notion des faits. Mais avec ces étapes décrites plus haut, la rédaction d’un éloge funéraire peut être aisée. Vous devez savoir par ailleurs que la lecture d’un hommage funéraire nécessite une certaine force mentale et une bonne gestion des émotions. Si vous ne disposez pas de ces capacités, il est préférable de laisser une autre personne capable de résister exécuter cette tâche.

Comment Rédiger un Hommage Touchant pour un Enterrement : Honorer le Défunt

Lorsque l'on perd un être cher, rendre un hommage défunt lors des obsèques devient une étape essentielle pour exprimer notre amour et notre respect envers la personne décédée. Écrire un hommage au défunt peut sembler délicat, mais avec quelques conseils et une organisation appropriée, vous pouvez créer un dernier hommage mémorable qui reflète la vie et les volontés du défunt.


Exprimer les Émotions avec Sincérité


Lors de la rédaction d'un hommage au défunt, il est crucial d'exprimer vos émotions avec sincérité. Racontez des anecdotes, partagez des souvenirs et évoquez les qualités qui rendaient la personne spéciale. Utilisez des mots à ajouter à mon texte tels que "personne décédée", "être cher" et "volontés du défunt" pour tisser un récit qui capture l'essence même de la vie de la personne.


Rendre Hommage aux Volontés et Croyances du Défunt


Si le défunt avait exprimé des volontés spécifiques concernant ses funérailles, assurez-vous de les honorer dans votre hommage. Que ce soit une inhumation, une crémation ou une autre forme de cérémonie, intégrez les choix du défunt de manière respectueuse. En mentionnant des termes tels que "urne", "sépulture" et "volontés", vous montrez votre engagement à suivre ses désirs.


Un Adieu Empli de Respect


Lorsque vous écrivez un hommage pour un enterrement, n'oubliez pas de mentionner la cérémonie elle-même. Évoquez le recueillement, les moments de partage et de condoléances avec la famille et les amis. Les mots-clés "cimetière", "organisation des obsèques" et "funéraires" sont des éléments importants à inclure pour renforcer la pertinence de votre texte.


Des Mots qui Perdurent


Votre hommage a le pouvoir de perdurer dans les mémoires des proches et des futurs générations. En utilisant des termes tels que "deuil", "dernier hommage" et "condoléances", vous montrez que vous comprenez l'importance de cette période de transition et de soutien.

 

Une carte de remerciement pour rendre hommage 



Il est aussi important de rendre hommage au défunt en envoyant une carte de remerciement décès. Lorsque nous perdons un être cher, exprimer notre gratitude envers ceux qui nous ont soutenus devient une étape importante dans le processus de deuil. 

Nous comprenons l'importance de trouver les mots justes pour exprimer vos sentiments lors de la rédaction de ces cartes de remerciement décès. 

Nos nombreux modèles de cartes de remerciement décès sont conçus avec sensibilité et compassion, et peuvent être personnalisés selon vos besoins. Nous comprenons que chaque situation est unique, c'est pourquoi nous vous offrons la possibilité d'inclure le nom du défunt, une photo du défunt et d'ajouter un texte de remerciement spécial.